Forum des Indigné-e-s d’Aix-en-Provence

Ce texte est encore en cours de relecture et circule déjà lors de nos rendez-vous quotidiens sur le Cours Mirabeau. Dans un soucis de clarté et pour que tout le monde puisse y apporter sa touche personnelle avant de l’approuver définitivement, le voici dans sa forme actuelle. Votre contribution est la bienvenue !

FORUM CITOYEN DES INDIGNE-E-S AIXOIS
Qui sommes nous ?
Les Indigné-e-s Aixois sont le pendant local d’un mouvement citoyen européen spontané, a-partisan et intergénérationnel, inspiré du courage du printemps arabe, galvanisé par l’exemple espagnol, grec et portugais ainsi que par tous les autres mouvements de résistance à l’austérité, il rejoint la quarantaine de villes françaises déjà en mouvement.

Pourquoi cette forme de mobilisation ?
L’Homme n’est pas prisonnier de la société car l’ordre social peut être transformé. En créant ce forum citoyen au coeur de la Cité, nous souhaitons rompre la fatalité de l’individualisme et de la compétition, chose que nous pouvons faire en nous rencontrant et en débattant dans notre diversité, pacifiquement et calmement, au service de nos intérêts communs et Droits Fondamentaux.

Ce mouvement nous concerne tous…
Il s’agit de rompre le cercle vicieux de la peur de l’autre que notre système politique entretient depuis trop longtemps, nous éloignant les uns des autres et permettant à une minorité de “diviser pour mieux régner”.

Que souhaitons nous ?
Puisque l’union fait la force, puisque nos représentants incapables de promouvoir nos revendications s’éloignent de nos préoccupations, nous souhaitons nous ériger en véritable contre-pouvoir citoyen, en proposant et participant aux débats cruciaux de notre réalité quotidienne.

Comment nous aider ?
Ecouter, participer, nous aider à nous organiser et à nous structurer, relayer notre action, y faire entendre une voix dissonante. Venez tel que vous êtes, avec vos moyens ! L’innovation, la participation sont nos seules armes à l’heure actuelle.

Notre objectif principal :
La remise en question de nos institutions : il s’agit de repenser ensemble la façon de faire de la politique, de rapprocher celle-ci du citoyen. De lui accorder un rôle central, ceci dans l’intérêt de son épanouissement et de son émancipation.

Publicités

5 responses to “Forum des Indigné-e-s d’Aix-en-Provence

  • indignesaix

    Geor75 :

    Se définir comme un mouvement spontané, a-partisan et intergénérationnel, j’ai envie de dire: « Ah! non! c’est un peu court jeune homme! »

    Car enfin un mouvement spontané qui serait réservé à une seule génération (à une seule ethnie, à une seule religion, à une seule profession), il n’y a quand même personne pour l’envisager, j’espère, parmi ceux qui souhaitent animer le cours Mirabeau ou autres places urbaines. Exit donc intergénérationnel.

    Mais voilà aussi ce mouvement a-partisan. Les mots inventés sont un délice quand Rabelais fait espérer à Picrochole la venue des coquecigrues ou quand, dans un pays d’Afrique un copain parle de grever et une copine de doigter. Mais un néologisme pour amortir une idée ah! non!… Pourquoi éviter le mot anti-parti ?
    Comme beaucoup d’entre nous sans doute, je ne me suis pas souvent inscrit à un parti et, comme Montaigne, « quand ma volonté me donne à un parti, ce n’est pas d’une si violente obligation que mon entendement s’en infecte ». Mais je ne suis pas anti-parti (sinon anti-parti conservateur ou réactionnaire). Encore moins a-partisan.
    Partisan, je le suis d’un tas de changements sociaux, de mesures à prendre, de libertés à consolider, même si des « forces de l’ordre » ont parfois essayé fort brutalement de m’en empêcher depuis 50 ans. Exit donc a-partisan.

    Reste la spontanéïté. Mais dans une situation politique tendue, cela paraît rimer un peu avec naïveté. Un mouvement ne naît pas sans la volonté de personnes ayant une culture politique et un désir d’action. Que le mouvement soit suivi ou non, qu’il se développe ou pas, cela peut comporter un élément de divine surprise, qualifié de spontané. Mais ce qui compte d’abord, c’est l’adéquation des objectifs et des modalités de l’action proposée à l’attente de classes populaires politiquement conscientes de l’urgence d’un changement. Exit donc spontané.

    Finalement c’est plus que court. Alors pourquoi ne pas se définir comme un mouvement volontariste d’organisation politique débordant les partis, pour imposer à court terme des mesures économiques et sociales adaptées à la situation de crise actuelle, en y associant les changements nécessaires du personnel politique?
    Ou je me trompe complètement et on va cours Mirabeau retrouver des copains en mangeant des légumes bio ?

    • Charriaux

      oui, bravo(!) pour la fermeture de ce commentaire 100% négatif et,puisque je l’ai lu jusqu’au bout, dont la dernière phrase ajoute le mépris au rejet …
      jean Charriaux

  • Le Pandu

    Ce que tu proposes à mon avis ne mobiliserait que la frange « activiste » habituelle que comporte la population de notre pays, celle la même que nous voyons année après année faire des « manif' » et des « mouvements sociaux ». Je ne dis pas que ce n’est pas légitime ou parfois (rarement quand même) efficace dans une certaine mesure, mais je crois que ce type d’approche a depuis un moment montré ses limites.
    Le régime oligarchique a depuis longtemps compris comment étouffer, détourner, ignorer, contrer de tels agissements. J’ai déjà parlé de ça dans mon blog je ne vais pas me répeter.

    Tout l’intérèt et le sens de ce que nous entreprenons avec la Démocratie Réelle est justement de construire une autre approche, non pas une Révolution mais une Réévolution, un changement horizontal de la conscience citoyenne qui, en revitalisant la Démocratie par sa base, en captant l’intérèt de nos concitoyens les plus modérés, les moins révolutionnaires, mais néanmoins malheureux ou indignés, permettra d’ouvrir largement le champ des possibles.

    La démarche que nous entreprenons est celle d’abord de la conscience citoyenne qui ensuite se répercutera en inspirant des initiatives concrètes d’individus ou de groupes en dehors de la démarche de Démocratie Réelle proprement dite, qui elles par contre pourraient parfaitement prendre une forme plus volontariste d’organisation politique, plus activiste, plus concrète que ce soit politiquement, économiquement, ou toute autre initiative utile, ce qui ira sans doute dans le sens que essaies de faire valoir dans ton commentaire.

    Ici nous ne cherchons pas directement à créer ces initiatives, nous cherchons à créer l’envie de les créer (ou de les rejoindre) pour ceux chez qui cette envie n’est pas pour le moment exprimée.

  • Geor75

    Je rêve, Pandu! « … construire une réévolution, un changement horizontal de la conscience citoyenne qui en revitalisant la démocratie par sa base, en captant l’intérêt de nos concitotens les plus modérés, les moins révolutionnaires mais néanmoins malheureux…. . ».

    Mon copain tunisien dit :  » çà se soigne chez les psy  » et quand il lit « Le régime oligarchique a depuis longtemps compris comment étouffer, détourner, ignorer…. », il ajoute « les oligarques à la lanterne ou en exil ».

    Ce que je voudrais c’est simplement un RIMA (revenu individuel maximum autorisé) avec un referendum pour le fixer à 100 000 ou 1 000 000 € annuels, une PMRA (part maxima des résultats d’activité attibuable au capital) avec le même referendum pour la fixer à 10, 20 ou 40 % et une interdiction réelle du cumul des mandats, dans la fonction publique comme dans les conseils d’administration.

    Obtenir autant de sorties de l’OTAN sur les paradis fiscaux que sur Khadafi et ses troupes, ce serait pour plus tard.
    En attendant, boire un coup et digérer « La démarche … est celle d’abord de la conscience citoyenne qui ensuite se répercutera en inspirant des initiatives concrètes d’individus ou de groupes en dehors de la démarche de Démocratie Réelle proprement dite, qui elles par contre pourraient parfaitement prendre une forme plus volontariste…. »
    La mastication sera longue. Il faut dire qu’il commence à me manquer des dents.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :